IaaS, PaaS, SaaS : Quelles différences selon le leader de la base de données ?

Depuis quelques années, de nombreux domaines se voient informatiquement révolutionnés grâce à l’innovation du cloud. Oracle, leader en matière de base de données, a décliné les ervices du cloud en plusieurs couches, soit le SaaS, le PaaS et l’IaaS. Voyons ensembles ce qui les différencie.

Iaas : Infrastructure as a Service

L’IaaS – Infrastructure as a Service, ou infrastructure en tant que service en français – est la base du cloud computing, la couche la plus basse des services du cloud. Il permet d’offrir aux différents utilisateurs un accès à un parc informatique virtualisé, soit uniquement des machines virtuelles, sur lesquelles l’utilisateur est ensuite en mesure d’installer le système d’exploitation et les applications de son choix.

Il évite ainsi l’achat de tout matériel informatique, un peu à l’image des services d’hébergement des centres de traitement de données. Grâce à cet outil, les entreprises peuvent donc s’épargner toute la main d’oeuvre informatique habituelle, qui est déléguée au fournisseur IaaS, et se concentrer sur leurs activités principales.

Paas : Platform as a Service

La PaaS – Platform as a Service, ou plate-forme en tant que service en français – est située juste au-dessus de l’IaaS. Ici, non seulement le fournisseur met à disposition le parc informatique virtuel, mais il est aussi responsable de l’installation et de la maintenance du système d’exploitation et des différents outils d’infrastructure.

Toutefois, l’utilisateur garde le contrôle des applications et peut toujours ajouter ses propres outils, un peu à l’image de l’hébergement web, où le consommateur loue un pack « exploitation de serveur + différents outils nécessaires préalablement contrôlés par le fournisseur ».

Dans le PaaS, par contre, les systèmes sont mutualisés et offrent une grande capacité d’adaptation automatique à la demande, contrairement à l’hébergement web ou l’adaptation fait suite à la demande de l’utilisateur.

Saas : Software as a Service

Le SaaS – Software as a Service, ou logiciel en tant que service en français – consiste en des applications directement mises à la disposition des utilisateurs et pouvant être manipulées grâce à un navigateur web, ou encore installées de façon locatives sur un PC. De cette manière, le consommateur n’a pas à se charger des mises à jour, ni d’ajouter des patches de sécurité ou encore d’assurer la disponibilité du service.

De nombreux services actuellement très utilisés sont basés sur cette technologie. C’est le cas des messageries en ligne, qui offrent à l’utilisateur un service de courrier électronique sans qu’il ait à se soucier de comment est fourni le service.

Simon

Je suis l'un des deux fondateurs de ce site, passionné par le Cloud et ses diverses thématiques (Sécurité, DIC, IaaS, PaaS, etc...). Mon profil n'est pas très technique ni orienté systèmes et réseaux. J'étais initialement passionné par le domaine pharmaceutique et le monde des starts-up en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *