Nouveau

Le futur de la construction et les impacts du digital

Le BTP représente plus de 10 % du PIB mondial. Ce secteur ne risque pas disparaitre, cependant il doit bien négocier son virage numérique. En effet, ce domaine doit continuer de se moderniser. Pour concevoir et gérer en 3D les projets de construction, la maquette numérique BIM devient la norme. Cela constitue une première révolution. En effet, tous les corps de métiers impliqués dans le projet utilisent et agrémentent la même maquette partagée. Ainsi, les délais sont raccourcis et les coûts réduire avec la diminution des risques.

Un avenir vers plus de réalité virtuelle immersive

Des bâtiments connectés

Avec l’émergence de l’IoT (Internet of Things, ou l’Internet des Objets), les bâtiments doivent prévoir dès leur conception l’implantation de technologies futures. La « Smart Home » (Maison Intelligente) connecte tout : ampoules, chauffage, alarme, sonorisation, … Le BTP moderne réalise des structures flexibles et modulaires, sans perdre de vue l’impact environnemental. Nombreuses applications mobiles pour la construction voient le jour pour gérer au mieux le chantier et connectés tous les acteurs et les objets du projet.

Des bâtiments écoresponsables voire des bâtiments à énergie positive

Ces bâtiments sont tels qu’ils produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Ils se développent de plus en plus. En France, c’est Lyon qui très récemment a accueilli le premier îlot de logements à énergie positive, en 2016, grâce à l’apport de l’architecture bioclimatique : panneaux photovoltaïques sur les toits et les façades, enveloppe des immeubles qui s’adapte aux mouvements du soleil pour mieux capter ses rayons, et permanent des besoins en électricité, capteurs en tout genre, utilisation de matériaux favorisant les économies d’énergie… Cet ensemble d’habitations et de bureaux est un concentré d’innovations.
Nous pouvons espérer que ce type de projet va proliférer pour préserver l’environnement tout en répondant au besoin croissant en logement.

Quel avenir pour la construction à l’échelle mondiale ?

L’avenir du secteur sera à priori porté par les pays émergents

La part de la Chine qui représente déjà 18 % du marché mondial pourrait s’élever à 26 % dans dix ans. D’ici là, la Chine pourrait être, à l’origine, avec l’Inde de plus de 250 millions de nouveaux logements. Il est alors moins étonnant que les trois premiers leaders mondiaux du secteur de la construction de bâtiments soient chinois. China State Construction Engineering (CSCEC), le leader mondial du secteur, a réalisé 108 milliards de dollars (95 milliards d’euros) de chiffre d’affaires en 2014, du jamais vu. China Railway Construction Corporation et China Railway Goup sont les deux autres leaders du trio chinois. Les entreprises chinoises représentent désormais 27,2% des 1.625 milliards de dollars (1.423 milliards d’euros) de chiffres d’affaires cumulés des 200 premières entreprises de construction au monde.

L’expertise à la française s’exporte en dehors de l’Europe

La France arrive en quatrième position avec Saint Gobain, Vinci, et Bouygues. L’essoufflement du marché de la construction en Europe pousse les grands groupes français à chercher des perspectives de développement en Asie, Afrique, et en Amérique du Sud. Avec le renforcement du poids des sociétés chinoises, les géants du bâtiment français devront appréhender les changements du secteur de la construction. Ils cherchent ainsi à s’internationaliser en direction des régions les plus dynamiques notamment celles des pays émergents pour trouver de nouveaux relais de croissance. Le groupe français de matériaux de construction Saint-Gobain, a confirmé fin avril 2015 ses objectifs pour l’année 2015 et anticipe une reprise progressive de l’activité. Le groupe mise sur les marchés asiatiques et émergents qui restent bien orientés.

Enfin, pour le futur de la construction, nous entendrons parler des techniques d’immersion et de virtualisation des projets de construction. C’est avec la nouvelle popularité des solutions BIM et des logiciels de gestion de projets qui permettent le travail collaboratif que l’industrie du bâtiment et BTP adopte les nouvelles avancées technologiques, comme l’impression 3D et les maquettes numériques par exemple.

Show Buttons
Hide Buttons