Nouveau

Digitalisation des services publics : il était temps !!

Face aux enjeux de la mondialisation, aucun pays ne peut plus rester en marge des innovations technologiques. La digitalisation des services publics est devenue plus qu’une nécessité. C’est une solution crédible pour réduire les dépenses et améliorer l’organisation et la gestion de l’administration publique. Cet article vous expliquera en quoi la digitalisation du service public est bénéfique à toutes les couches de la population.

La numérisation des procédures administratives : un enjeu crucial

L’arrivée du président Macron au pouvoir aura accéléré le processus de digitalisation de l’administration française. En effet, dès son arrivée au pouvoir, il a mis en place 23 mesures ou réformes pour l’atteinte de cet ultime objectif. De nombreuses prestations du service public sont effectuées déjà par les usagers sur la toile. La numérisation massive des démarches administratives aiderait donc à amener les prestations du service public chez l’usager sans qu’il ressente le besoin de se déplacer. Dorénavant, les secteurs de la fiscalité, de l’état civil, de la santé et du chômage bénéficieront d’une numérisation.

L’usager pourra facilement faire toutes ses requêtes en ligne et procéder même à ces paiements d’impôts et autres. Sur le site formalite-acte-de-naissance.org, vous pourrez déjà obtenir facilement quelques pièces d’état civil. Le secteur social sera aussi concerné par ces réformes. Cela permet d’alléger la tâche à tous les usagers et décongestionner les services publics de papeteries administratives.

La digitalisation : une mutualisation au-delà des frontières françaises

Dans presque tous les pays européens, le besoin de la numérisation de l’administration publique se fait de plus en plus sentir et réclamer par les usagers. D’ailleurs, une politique de sécurisation des données confidentielles des usagers est en pleine étude pour renforcer la confiance des administrés. L’Agence européenne de régulation des grandes plateformes numériques nationales aura pour tâche de mener à bien cette mission.

En ce début du XXIème siècle qui a révolutionné les modes de production et de consommation, il est donc capital que tous les pays de l’Europe combinent leur politique de digitalisation du service public. Cela permettra d’apporter des solutions efficaces aux crises économiques, sociales et politiques.

C’est l’une des raisons qui sous-tendent la prise de mesures numériques à l’échelle européenne. Au nombre de ses dispositions, on peut citer :

  • Le plan cybersécurité pour garantir la sécurité des données confidentielles des usagers ;
  • La fluide transmission des données échangées entre les pays ;
  • La constitution d’une base de données commune pour la mutualisation des politiques ;
  • L’échange obligatoire d’informations entre les pays.

Toutes ces dispositions aideront les pays européens à enclencher en douceur le processus de numérisation des services publics. Aussi, elles seront utiles pour la célérité des démarches administratives et la fluidité de transmission d’informations capitales entre les pays membres de l’Union Européenne.

La digitalisation structurée du service public

Des conditions préalables doivent être remplies avant l’atteinte de l’objectif de numérisation du service public souhaité par le président Macron d’ici 2022. Il faudra en amont par exemple la couverture de la totalité du territoire français en haut débit et l’amélioration de la taxation des entreprises américaines sur leurs bénéfices réalisés en Europe.

Pour bâtir une nation émancipée, démocratique et de développement du service public, la politique de numérisation doit donc être réalisée sur la base de la réponse aux besoins des usagers.

Show Buttons
Hide Buttons