Le triptyque des hébergeurs de messagerie Exchange en France

Le Journal du Net a publié en mars une étude comparative de trois offres de messagerie professionnelle Exchange hébergée en France. Dans les trois entreprises sélectionnées par le support, sont citées : OVH, Global SP et Openhost. En effet, la messagerie représente un des premiers services que les entreprises acceptent de basculer sur le cloud, à la condition qu’elles soient hébergées en France.

Externaliser sa messagerie tout en sécurisant les données

L’étude s’appuie sur une réalité : aujourd’hui,  de plus en plus de PME externalisent leur messagerie sur le cloud pour des éléments liés à la maintenance de serveurs en interne, dont l’obsolescence peut nuire à la performance de la messagerie et qui nécessite de monopoliser une ressource interne ou externe. Si le mouvement de l’externalisation est amorcé, les entreprises souhaitent garder leur messagerie sur le territoire français car ce service leur est essentiel.  Pourquoi ? Car les boites mails professionnelles hébergent un certain nombre de données sensibles (annuaires, coordonnées, mails, calendriers, échanges…) que les propriétaires ne souhaitent bien sûr pas voir divulguer. C’est donc bien pour cela que la localisation des données devient centrale. Ajouté à cela le contexte de législation différent entre l’Union Européenne et les Etats-Unis : les données hébergées chez des entreprises américaines sont soumises au Patriot Act, même si ces dernières sont localisées en France. Ce qui signifie que les données peuvent malgré tout être accessibles aux instances d’Outre Atlantique.

Les acteurs de l’hébergement de messagerie en France

L’étude a donc retenu les trois acteurs cités précédemment dont notamment Openhost, basé à Nantes et faisant office de challenger sur cette offre. Des offres qui se ressemblent en termes de stockage mais également de taux de disponibilité. Ensuite, il est intéressant d’analyser les outils associés comme Skype Entreprise (messagerie en ligne, visioconférence, téléphonie) et SharePoint (plateforme collaborative) mais également la capacité de l’hébergeur à gérer les usages en mobilité via les différents terminaux iOS, Android, Windows Phone ou BlackBerry. Combien d’appareils peuvent être utilisés par compte utilisateur et à combien s’élève la synchronisation ?

Les critères comparatifs à retenir

Plusieurs critères doivent être retenus pour analyser les offres :

  • Migration des données depuis différentes plateformes et son coût, incluant donc la réversibilité des données migrées
  • La sécurisation via des solutions antispam, antivirus ou encore la signature email et de manière plus globale la politique de sécurité mise en place par l’entreprise (comme l’ISO 27001 par exemple que la société Openhost passe actuellement)
  • La mobilité évoquée précédemment
  • Le tarif compris entre 3 et 5€ en fonction des services associés
  • La collaboration (quels outils sont-ils inclus ? Skype Entreprise, Office 365, SharePoint)
  • Certifications de l’hébergeur (Microsoft Partner…)
  • Les services associés et le support inclus : 24/24 7/7

Difficile de faire un choix, car les trois offres représentent chacune des avantages intéressants et un gage de confiance. Il appartient donc à vous en tant qu’entreprise de confier votre infrastructure à un partenaire qui répond à votre cahier des charges. Il est essentiel cependant de choisir un hébergeur dont les certifications, le support et l’accompagnement seront gage de performance pour votre messagerie d’entreprise qui demeure malgré tout au cœur de votre fonctionnement. Openhost, certes moins connu,  peut donc représenter un choix intéressant de par ses options gratuites, ses certifications et son support haut de gamme, avec enfin des datacenters basés à Paris et Nantes.

Simon

Je suis l'un des deux fondateurs de ce site, passionné par le Cloud et ses diverses thématiques (Sécurité, DIC, IaaS, PaaS, etc...). Mon profil n'est pas très technique ni orienté systèmes et réseaux. J'étais initialement passionné par le domaine pharmaceutique et le monde des starts-up en général.

One Comment

  1. Nous avons toujours eu quelques appréhensions quant à l’externalisation de notre messagerie. Il ne faut pas se cacher que c’est tout de même assez confidentiel et il est important de ne pas la confier à n’importe qui. En tout cas, pour le moment, on préfère gérer ça sur place, peut-être qu’avec le temps on changera d’avis.

Comments are closed.