Le « Big Data » nourriture idéale des « Intelligences Artificielles »

L’informatique aujourd’hui nous parle beaucoup de deux choses. Le Cloud et l’« Intelligence Artificielle » ou « IA ». Ces deux grandes tendances sont deux technologies qui, en théorie, pourraient fusionner pour permettre des avancées encore plus rapides.

Les machines qui copient nos pensées

On n’en est pas encore là mais le développement des IA va dans ce sens, du moins en partie. Pour beaucoup de concepteurs d’IA, le but n’est pas directement de faire un robot qui remplacerait l’humain mais plutôt de créer des systèmes capables de « penser » par eux même et ainsi reproduire la logique humaine dans certains domaines.

Les sites de rencontres qui regroupent tant d’abonnées et cherchent toujours à mieux nous conseiller pour trouver l’amour se sont lancées dans la conception d’IA capable de comprendre et analyser les émotions humaines pour aller encore plus loin. Mais ces intelligences, tout comme celles d’un être humain, nécessitent une chose importante pour grandir : des informations…

Le Big Data, une source de savoir infinie

Aujourd’hui, le Big Data, tout le monde commence à savoir ce que c’est, soit une application pratique du Cloud (pour résumer). Donc on regroupe d’énormes ensembles de données – pas vraiment infinis – au même endroit, pour les filtrer et les croiser afin d’en extraire de nouvelles informations.

Ces informations contiennent tout ce qu’il pourrait être utile de savoir sur un ensemble de métiers liés à l’entreprise. Des sociétés comme Saagie vous proposent de vous accompagner pour les regrouper depuis maintenant quelques années. Alors quand l’idée à germé de combiner les deux, cette société a tout fait pour devenir une plateforme Big Data et IA de référence.

Une convergence inévitable

Les « Intelligences Artificielles » ça fait maintenant de très nombreuses années qu’on nous en parle dans les films, et depuis un peu moins longtemps dans les actualités, avec les premiers développements ressemblants à l’idée qu’on nous en avait donné.

Quand on parle de « Big Data », on parle aussi de « Machine Learning ». Il n’en faut pas plus pour faire le rapprochement et se dire que ces belles IA, qui savent traiter des volumes de données monstrueux et qui possèdent une réflexion bien plus performante de celle de l’homme, seront les plus à même de faire de ces données de l’or. Alors pourquoi attendre pour se lancer quand on peut faire parti des pionniers dans une voie qui semble toute tracée ?

Simon

Je suis l’un des deux fondateurs de ce site, passionné par le Cloud et ses diverses thématiques (Sécurité, DIC, IaaS, PaaS, etc…). Mon profil n’est pas très technique ni orienté systèmes et réseaux. J’étais initialement passionné par le domaine pharmaceutique et le monde des starts-up en général.